CLIP "LE DÉPART" RÉALISÉ PAR SCOTT DAVIS

TEASER CLIP "DEMAIN"

Biographie

Autodidacte, Steven Prigent débute le piano à 12 ans avant d'intégrer l'école de musique de Guilers, pays de Brest. À 16 ans il intègre des groupes de musique traditionnelle bretonne comme guitariste, puis en 2000, il fonde le combo de reggae-dub Yehed Mad. En 2006, après des études de musicothérapie à Montpellier, il rejoint e.Sens/. Assoiffé d'expériences musicales et parallèlement à e.Sens, avec qui il enregistre deux albums, il multiplie les collaborations et joue avec le groupe de pop folk Too Soft, durant un an, mais aussi, dès 2010, avec Robin Foster. Il participe ainsi à l'enregistrement du deuxième et du troisième disque du guitariste anglais et l'accompagne sur scène, lors de dates prestigieuses (notamment les Transmusicales de Rennes et 2 tournées en Allemagne en première partie d'Archive).

SPS PROJECT

Steven décide de travailler sur un projet solo : le “SPS Project” - SPS signifiant Steven Prigent Solo - qu'il présenta en avant première le 16 avril 2016 à Guilers, salle l'Agora, sa commune d'origine. Steven jouera ses compositions :

Menez Hom
Le Départ
Brume Matinale
Ensemble
Tribute
Deux Petits Pas
Répétition

entouré de son piano acoustique, d'un korg SV1, d'un clavier midi, de percussions acoustiques et de samples électros.

MUSIQUE DE FILM, MAISON DE LA DANSE, ARCHIVE & ROBIN FOSTER

En juin 2017, Steven Prigent compose la musique originale du court métrage Kakahuet réalisé par Stéphane A'ch.

Il collabore avec la maison de la danse à Brest “Les Pieds Nus”, avec le théâtre du Grain autour de créations sonores pour un spectacle théâtral retraçant les 50 ans d'un quartier de Brest, Kerourien.

Steven fut programmé en première partie du groupe Archive sur leur tournée "The False Foundation" dans le sud de la France en novembre 2017.

En Septembre 2018 il partage l'affiche de Red Cardell, Robin Foster et Beaurevoir à Pleyben pour le handicap et la solidarité.

En février 2019 il est programmé en première partie de Brendan Perry de Dead Can Dance à la Carène, Brest.

Aujourd'hui, Steven a pour objectif la production de son premier album et sollicite un soutien à ce sujet par le financement participatif.

Steven joue une musique empreinte de ses différentes influences telles que Erik Satie, Yann Tiersen, Nils Frahm, Bonobo, Keith Jarret, Portishead, Archive, Robin Foster.

Le style musical oscille entre le néo-classique, l'ambient et le trip-hop.

Le Départ

Steven Prigent au piano, claviers et compositions sauf « Kerloc’h » de Robin Foster

« Le Départ » avec le quatuor à cordes et Nicolas Morvan au saxophone ténor

« Demain » avec le quatuor à cordes et Robin Foster à la guitare

« Résilience » avec les programmations de l08U

« 2 Petits Pas » avec le quatuor à cordes, les percussions d’Yvon Molard et à la clarinette Christophe Rocher

« Ensemble » avec le quatuor à cordes, les percussions d'Yvon Molard, la clarinette de Christophe Rocher et la voix samplée de Bach Yen sur le titre « Au o vi dau » aux éditions Laya

« Le Retour » avec Nicolas Morvan au saxophone ténor et Ludovic Prigent à la basse

« L'Autre Départ » avec la voix et le texte d'Erwan Bargain


Album enregistré et mixé dans le Finistère au studio Tymix par Joël Cébé à Saint-Urbain et Stéphane Galès à Le Faou, masterisé par Sébastien Lohro pour NDE Mastering à Morlaix


Conception graphique de Sylvain Le Corre 


Site internet créé par Aurélien Gillet

LE DÉPART

L'album est disponible en CD et vinyle